Comment bien utiliser une aire de services avec votre camping-car ?

//Comment bien utiliser une aire de services avec votre camping-car ?

Pour bien utiliser une aire de services à camping-car, un certain nombre d’informations est à connaître. Il est vrai que les camping-caristes les plus informés nécessitent également encore des conseils. En effet, les camping-caristes utilisant leur véhicule depuis de nombreuses années, n’en sont pas à leur première vidange mais peuvent se poser d’autres questions.

Conduisant votre camping-car, il s’agit de votre première sortie. Vous n’avez pas reçu d’explication concernant une aire de services et son utilisation. Toutefois, vous avez pris soin de regarder sur Internet quelques renseignements précisant que ce n’est pas compliqué, ce qui s’avère tout à fait vrai ! Or, vous appréhendez tout de même votre premier arrêt en aire de services, vous craignez peut être le regard d’autres camping-caristes et vous voulez absolument éviter un faux pas. Donc, vous repoussez l’échéance mais ce n’est pas la solution. Aussi, au lieu de repousser votre sortie, veillez à vérifier quelques aspects matériels, comme le remplissage de votre cassette de toilettes et de vos réservoirs. Votre camping-car ne représenterait plus un véhicule de loisirs sans eau courante ni WC, aussi vidangez-le régulièrement ! Quand vous serez sur l’aire de services, soyez rassuré, le seul reproche que l’on pourrait vous adresser est de salir sans effectuer de nettoyage ensuite, ou éventuellement de vider la cassette dans un emplacement non prévu à cet effet ! On pourrait également vous reprocher de griller la priorité à d’autres camping-caristes. Vous ne ferez ainsi pas d’erreurs après avoir lu ces quelques conseils.

Premièrement, vous devez vous positionner

Il est essentiel de vidanger les eaux grises à l’emplacement prévu, cependant toutes les aires de service sont différentes et ont des configurations diverses. Quelques-unes proposent une plate-forme pour vidange avec un espace bétonné présentant une pente douce. Certaines requièrent une adresse sûre pour situer la sortie de vidange pour les eaux usées, juste au-dessus de l’évacuation. Il est vrai que les rétroviseurs tendent à déformer la distance. Vous pourrez demander à l’un de vos passagers ou autres camping-caristes de l’aide pour vous guider.

La vidange des eaux usées 

Quand le tuyau d’écoulement est situé sur votre grille de vidange, vous aurez à ouvrir la vanne, l’eau s’éculera par la suite. Pour un réservoir de 100 litres, vous prévoirez environ 10 minutes, aussi, vous pourrez vaquer à d’autres occupations pendant ce temps.

La cassette à vider

Il faudra vider la cassette à l’emplacement prévu à cet effet, certains utilisateurs confondent parfois le trop-plein situé sous le robinet offrant l’eau propre, non conçu à cet effet. Toutefois, juste à côté, un couvercle en inox est visible, à soulever pour constater la présence d’un réceptacle prévu pour le contenu de la cassette. Veillez à dévisser le bouchon des toilettes et à verser. Quand la cassette est vide, vous aurez à la rincer et à la nettoyer, vous pourrez aussi utiliser le robinet prévu (autocollant WC) et non pas celui de l’eau propre. Afin d’assurer une hygiène irréprochable, vous pourrez passer un coup d’éponge à l’extérieur avant de replacer la cassette à sa place habituelle.

Effectuer le paiement si demandé

Il faut souligner que l’accès à l’eau est parfois payant dans les aires de services. Des pièces de deux euros, des jetons à retirer (à l’office de tourisme ou dans des commerces à proximité) ou des cartes bancaires peuvent être à ce moment-là utilisés pour le règlement. Pour l’utilisation des jetons, vous devez être honnêtes, évitez de placer les jetons achetés dans une autre commune, bien qu’ils soient compatibles avec la borne concernée. Il est vrai que cette combine peut vous permettre de gagner quelques centimes, toutefois, ce type de comportement amène les mairies à réaliser la fermeture des leurs aires de service, ou éventuellement à imposer ensuite un forfait nuit + services pour 10 euros.

Réaliser le plein d’eau

Après une longue étape, vous aurez à remplir les cents litres du réservoir avec de l’eau propre. Et ce débit ne se présente pas toujours comme performant. Beaucoup de bornes n’offrent pas de bouton-pressoir. L’arrêt de la distribution d’eau est souvent provoqué par le fait de relâcher ce bouton. Afin de relancer la distribution, vous aurez à vous procurer un nouveau jeton, toutefois, cette opération est plus rare qu’auparavant. De nombreuses aires de service utilisent à présent une distribution dite quantifiée pour 100 litres. Des aires payantes possèdent aussi, des tuyaux type « pompe à essence » afin de vite compléter les réservoirs, avec ces 100 litres. Parfois, il faudra utiliser votre propre tuyau et le brancher sur la buse comprenant l’eau propre. L’avancée du remplissage peut être contrôlée sur le panneau d’instrumentalisation.

Les lieux doivent être laissés propres

Il faudra bien veiller à laisser les lieux aussi propres que vous les avez trouvés. Vous pourrez jeter de l’eau dans un bac avec des eaux noires, et également nettoyer avec une éponge, pour le robinet des WC, en cas de projections. Règles de civisme de camping-cariste !

Vérifier le véhicule

Avant de continuer votre trajet, contrôlez que vous n’avez rien oublié. La plupart des oublis concerne le produit destiné à la cassette des toilettes et le bouchon de réservoir pour eau propre. De plus, refermez bien la vanne de vidange, la petite quantité d’eaux usées, au fond du réservoir, ne doit pas projetée le long de la route.

JE COMPARE LES ASSURANCES EN 2 Minutes
By | 2017-12-04T12:04:22+00:00 décembre 4th, 2017|Conseils|0 Comments