L’hivernage de de votre camping-car : les 10 clés

//L’hivernage de de votre camping-car : les 10 clés

La belle saison terminée, vous pensez déjà à un abri pour votre véhicule, il a roulé tout l’été. Vous avez bien profité de votre camping-car et de toutes ses fonctionnalités pratiques. Afin qu’il passe l’hiver dans de bonnes conditions, un certain nombre de conseils sont à suivre pour protéger votre véhicule, à la saison froide, et le retrouver dans de bonnes conditions, le printemps venu.

Il est vrai que pendant cette saison hivernale, beaucoup de camping caristes choisissent de laisser leur véhicule au garage, afin qu’il soit en très bon état de fonctionnement l’année suivante.

A savoir le temps, que ce soit les conditions météorologiques ou la durée, représente un grand ennemi pour le camping-car. Il n’apprécie pas forcément les différences de températures, l’humidité ou la condensation. En somme, cette saison froide peut entraîner des dégâts pour votre véhicule.

Aussi, vous trouverez 10 conseils ci-dessous pour bien préparer votre camping-car à un hivernage réussi. Les professionnels sont assez étonnés par le manque de préparation de nombreux campings caristes, pour affronter cette période. Ils mettent en avant, par exemple, l’importance de la purge des robinets et des cartouches, car le gel peut être responsable de détériorations, la cartouche peut être endommagée et entrainer une fuite d’eau, au moment de la remise en marche de votre camping-car.

1- Vous aurez à laver le réfrigérateur

Votre frigo devra être entièrement nettoyé, ce lavage comprend les grilles, bacs, clayettes, tablettes en verre, sans oublier la partie intérieure des joints. Après avoir effectué ce grand nettoyage, surtout laissez la porte du réfrigérateur, entrouverte (partie congélateur et partie frigo). Cette opération évite la formation de moisissures et de mauvaises odeurs à l’intérieur.

2- Penser à vider tous les placards

En effet, tous les placards et rangements de votre camping-car doivent être débarrassés de leurs contenus. Pendant l’hiver, vos objets peuvent prendre l’humidité. De plus, des hôtes non prévus pourraient profiter de cet oubli pour s’octroyer un festin, indépendamment de votre volonté.

3- Il est essentiel aussi de purger votre chauffe-eau

Le chauffe-eau comporte de l’eau, qui pourrait geler pendant l’hiver, surtout si les températures avoisinent les 0 degrés ou en-dessous. A vérifier : la solution adaptée pour votre type de chauffe-eau. Par exemple, Truma, leader dans ce domaine, a conçu un système de vidange automatique, en cas de température inférieure à 3 degrés.

4- Laver les réservoirs d’eau et purger l’eau

Vous aurez à purger les réservoirs d’eau, et ils devront ensuite être nettoyés avec des produits spéciaux. Cette opération empêche la création de bactéries.

Si vous ne souhaitez pas retrouver vos canalisations gelées et votre circuit détérioré, il faudra réaliser la purge du circuit d’eau. Vous pourrez ainsi éteindre la pompe d’eau et ensuite effectuer l’ouverture de l’ensemble des robinets. Il faudra attendre l’écoulement complet de l’eau, et l’arrivée de l’air. Puis, vous aurez à désinstaller vos membranes pour faciliter l’évacuation de l’eau. Vous pourrez à ce moment-là les nettoyer.

5- Nettoyer tous les lits et relever les coussins

Pensez à bien aérer les matelas, et pour ce faire, il suffit d’ôter toutes les couvertures et draps. Votre camping-car peut être doté d’un lit dit de pavillon, il est plutôt recommandé, dans ce cas-là, de le placer en position basse, pour favoriser la circulation de l’air. Vous pourrez aussi placer une cale sous votre matelas.

De plus, tous les coussins dans l’enceinte du camping-car nécessitent d’être relevés. Il est aussi recommandé de les ôter et les conserver pendant l’hiver, dans un lieu sec et abrité comme votre garage. De ce fait, vous contribuerez à éviter l’humidité et à diminuer la création de condensation à l’intérieur de votre véhicule. Cette opération est en lien avec l’entretien de la cellule et une ventilation adéquate.

6- Les toilettes doivent être nettoyées

Afin d’éviter la prolifération de bactéries ou la création et dépôt de saletés dans les WC, il faudra désinfecter la casette. Pendant la saison de l’hiver, il est préférable de sortir la caissette de son emplacement et d’ouvrir les orifices concernant l’entrée et la sortie, favorisant une bonne ventilation.

7- Nettoyer les lanterneaux, la grille d’aération  et les joints

Vous pourrez entrouvrir légèrement les lanterneaux panoramiques (à manivelle), ils ne doivent pas être trop en appui. Ainsi, une légère aération du véhicule est assurée. Dans le but de calfeutrer l’ensemble des ouvertures du frigo sur l’extérieur, vous aurez à ôter tous les restes poussiéreux, datant des précédents voyages, au niveau de l’intérieur des grilles. Les changements de température peuvent impacter les joints en caoutchouc. Il est conseillé ainsi de les lubrifier, pour diminuer les possibilités de craquellement. La vanne de vidange doit demeurer ouverte.

8- Il faut aussi effectuer la déconnexion des batteries

En effet, les batteries du moteur tout comme la cellule, sont des pièces fragiles, elles doivent être débranchées Vous veillerez ensuite à les placer dans un endroit ventilé et sec.

Il faudra aussi penser à contrôler de manière régulière, la tension, et éventuellement les mettre à charger en cas de nécessité.

9- Nettoyer la carrosserie et soulager les pneumatiques

Il semble évident de bien laver la carrosserie avant l’hivernage, car cet oubli entraîne un vieillissement de votre véhicule.

10- Contrôle des niveaux

Enfin, une dernière étape à ne pas oublier, est la vérification des niveaux. Ce contrôle permet de vérifier la bonne santé du moteur et de s’assurer d’aucune fuite. Pour ceci, vous placerez un carton sous votre camping-car.

JE COMPARE LES ASSURANCES EN 2 Minutes
By | 2017-10-31T15:09:20+00:00 octobre 31st, 2017|Conseils|0 Comments