Comment garder votre camping-car en bon état le plus longtemps possible ?

//Comment garder votre camping-car en bon état le plus longtemps possible ?

C’est la question que vous vous posez essentiellement. Beaucoup de camping-caristes souhaitent connaître les astuces pour maintenir sa maison sur 4 roues en bonne santé ou état de marche ? Il est vrai qu’avec le retour des beaux jours, vous pensez uniquement à partir sillonner les routes de France et de Navarre avec votre camping-car.

Toutefois, après un hiver passé sans rouler, votre camping-car nécessite une vérification générale. En effet, suite à l’hibernation de votre véhicule de loisirs, vous devez contrôler certains points essentiels avant de reprendre la route.

Le contrôle des pneus

Il est capital d’effectuer le contrôle des pneus, de manière régulière. Vous aurez à vérifier les indicateurs d’usure, ils sont en fait moulés directement sur la bande de roulement et ils doivent mesurer au minimum 16 millimètres de hauteur sinon leur efficacité s’en trouve réduite. La pression des pneus s’avère être aussi conséquente, vous aurez à contrôler cette pression avant tout départ. Si votre camping-car est arrêté durant une durée assez conséquente, vous aurez à gonfler légèrement les pneus. Cela évitera la création d’un plat concernant l’aire d’appui. Et, vous penserez aussi à échanger les pneus, opération à effectuer tous les 10 000 kilomètres. Cette opération permettra de développer une usure uniforme concernant les pneus. Vous aurez à l’effectuer dans un sens précis, de l’avant vers l’arrière, vous aurez ainsi à placer le pneu arrière droit à la place de l’arrière gauche et ensuite vice versa.

L’étanchéité à vérifier

Il est vrai que le point faible des campings cars correspond aux infiltrations d’eau. Donc, il s’avère être important de vérifier de manière régulière l’étanchéité du camping-car (à effectuer de préférence une fois dans l’année si votre véhicule n’est pas abrité pour son stationnement). Vous pourrez réaliser cette vérification avec l’aide d’un professionnel, vous aurez à régler un montant d’environ 70 euros. Il faut souligner que des appareils spécifiques sont accessibles car commercialisés, il faudra compter 100 euros). Cependant, si vous décidez de réaliser les contrôles vous-même, toutefois vous n’obtiendrez pas les certificats d’étanchéité attribués lors de la réalisation du contrôle par un expert. Il faut noter aussi que ces certificats sont très recherchés par les acheteurs lors d’une revente.

Un autre point, la courroie de distribution

Cette courroie sera à changer tous les 100 000 kilomètres, ou aussi toutes les 5 années dans le cas où votre véhicule ne détient pas ce kilométrage. Cette règle de sécurité est fondamentale, vous ne pourrez passer outre. Une courroie qui ne fonctionne pas correctement peut provoquer aisément la cassure du moteur entrainant des coûts considérables. Il faudra régler la somme avoisinante de 700 euros pour le changement et la mise en place de cette nouvelle courroie.

La vidange à effectuer

La vidange doit être réalisée environ tous les 20 000 kilomètres éventuellement tous les 30 000 kilomètres selon la conduite et l’utilisation de votre véhicule de loisirs. Cette opération routinière est aussi très importante, car si le moteur de votre camping-car est mal entretenu, il peut se détériorer de manière rapide, et votre consommation d’essence augmentera dans le cas de vidange non réalisée. Toutes ces vérifications sont nécessaires, il est vrai que l’ensemble de ces réalisations peuvent constituer un certain budget non négligeable. Vous devez vous rappeler qu’elles vous évitent des problèmes et la durée de vie de votre camping-car n’en sera que plus augmentée.

JE COMPARE LES ASSURANCES EN 2 Minutes
By | 2018-01-04T15:56:42+00:00 janvier 4th, 2018|Conseils|0 Comments