La cohabitation pour les places de parking campings cars et automobilistes

//La cohabitation pour les places de parking campings cars et automobilistes

Dénicher une place pour un camping cariste est souvent une tâche ardue, en effet, pour tous les passionnés épris de voyages avec leurs véhicules de loisirs, cette recherche peut être comparée à un véritable casse-tête. Il est vrai que des parkings aménagés pour campings cars et voitures ont été aménagés, seulement la cohabitation n’est pas toujours aussi facile. Du point de vue des campings caristes, ces espaces sont insuffisamment aménagés. Certains préfèrent-ils rester entre eux, en effet, est-ce que le voisinage avec les automobilistes est compliqué ?

 

Accès limité pour les campings caristes

 

Avoir accès à des places de stationnement similaires à celles des parkings pour automobilistes, c’est le souhait le plus cher pour les campings caristes. En effet, les campings caristes souhaitent stationner sur les mêmes emplacements que les voitures ! Les adeptes des véhicules de loisirs rêvent de pouvoir accéder à des emplacements sur le littoral ou par exemple dans le centre de villages ou communes. En effet, les conducteurs demandent le droit à effectuer leurs achats dans le centre-ville, au marché, et non dans des centres commerciaux de périphérie.

En ce qui concerne la cohabitation, à l’inverse, il est possible de s’interroger sur les stationnements des voitures sur les aires dédiées aux véhicules de loisirs. Dans notre pays, de nombreuses aires réservées aux campings cars ont été conçues. Certaines payantes sont dotées d’un horodateur automatique et des barrières, pour ces types d’emplacement, l’automobiliste ne s’encombre pas à y stationner, en effet, il ne va pas régler un forfait camping-car pour stationner son véhicule. Toutefois, concernant les aires libres d’accès, des voitures stationnent parfois pour quelques minutes ou quelques heures.  Il existe aussi des parkings où voitures et campings cars cohabitent, le temps d’une nuit par exemple, il s’agit de parkings ne possédant pas de barre de hauteur et dotés ou pas d’une borne de service.

La règlementation pour les campings cars

 

D’un point de vue légal, il faut souligner qu’il n’existe pas de réglementation particulière pour le stationnement des campings cars. Concernant le domaine public, l’autocaravane, appellation technique attribuée au camping-car, comme véhicule, doit respecter les dispositions prévues par le code de la route. Pour le domaine privé, et notamment sur des emplacements hébergement, le camping-car est assimilé à une caravane, aussi, il répond à la règlementation du code de l’urbanisme.

En fonction du code de la route, et concernant les règles de circulation et de stationnement sur la voie publique, le camping-car a la possibilité de stationner et circuler sur la voie publique, il dispose des mêmes conditions que la voiture. Par exemple, le stationnement abusif, c’est-à-dire, stationner, pour une durée de plus de 7 jours, sur le même emplacement, peut engendrer une mise en fourrière. Cette disposition est aussi relative à la règlementation locale. Il faut toutefois préciser, dans les cas d’application de la sécurité et du respect de l’ordre public, les préfets ou aussi les maires peuvent fixer aux conducteurs des contraintes. Dans la pratique, cette règlementation est plutôt appliquée car les maires des municipalités localisées dans des zones dites touristiques n’apprécient pas l’afflux de campings cars dans les rues étroites et parkings de leur centre-ville, ils les considèrent comme encombrants.

L’avis des campings caristes

 

La majorité réclame l’autorisation de stationner sur les mêmes emplacements que les voitures, ce qui paraît absolument légitime, dans la mesure où aucune infraction n’est réalisée. Les campings caristes souhaitent avoir accès à de beaux sites pour stationner quelques minutes ou quelques heures ou aussi pour y passer la nuit, bord de mer, à proximité d’un phare, d’un site touristique, au même titre que les automobilistes. En somme, ils souhaitent obtenir les mêmes droits que les conducteurs de voitures.

Toutefois, il est vrai que le critère principal dans le choix de l’emplacement pour les campings caristes est la tranquillité, aussi il est vrai que selon le témoignage de nombreux conducteurs, et leur expérience, beaucoup ont précisé que la présence de voitures les dérange et que le fait de passer la nuit dans des parkings partagés est moins appréciable et confortable.

JE COMPARE LES ASSURANCES EN 2 Minutes
By | 2017-10-25T14:34:00+00:00 octobre 25th, 2017|Conseils|0 Comments